Accès: Depuis Ajaccio (si c'est là qu'on débarque), prendre la nationale vers le Sud direction Sartène. A Petreto Bicchisano (à partir de là, ca tourne...), prendre la direction d'Aullène, puis Zonza et enfin le col de Bavella

Certainement le plus rapide depuis Bastia

Carte: IGN 4253 ET

Topo: Bavedda Escalades,Canyons, Randonnées. C'est le dernier né, version 2010, qui me convainc pas franchement. Des schemas sous forme d'aquarelle (j'ai rien contre que l'auteur soit branché peinture, je trouve meme ca très bien, mais force est de constater qu'on a quand mêmevraiment du mal à s'y repérer)

       Rocca e Sole. C'était l'ancienne version du topo. J'ai pas tout comparé mais il a presque l'air plus simple d'utilisation

Bavella
Bavella
La punta rossa sous l'orage

La punta rossa sous l'orage

Bavella

Punta Lunarda - Anima Corsa

Difficulté: TD+ / 250m / 6b trad (pur terrain d'av)

Jusqu'à R9 (2 ou 3 longueurs du sommet - cotation but: B2n...n comme nuit...)

pour l'échelle des buts voir:

http://nimp.crew.free.fr/V2_Nimpometre.php

Intérêt:  ? (selon les gouts et les envies...)

 

Le descriptif du topo: "Deux amis du Verdon et l'Omu di Bavedda, ce trio habitué des fissures "bastons" allait tracer la première voie de l'important monolithe".

Bizarrement - je sais pas pourquoi - ca m'a tout de suite emballé et clairement après avoir vu la montagne de près, je me suis dit "ca c'est l'objectif de la semaine". Reste plus qu'à convaincre Nico - et niveau arguments c'est un peu " tous les coups sont permis"

Une voie 100% canal historique...

La suite - en pratique - ca donne:

- 2h30 de marche d'approche (au lieu des 1h45 indiqués sur le topo)

- un topo à faire en gros soi même, vu le joli S dessiné sur le topo officiel qui tiendrait une meilleure place dans une pub de coupe du monde de ski:

L1: 5+ Ca part dans une dalle, considéré comme "socle facile" dans le topo. Vu qu'il n'y a rien pour s'assurer je préfère aller me coincer dans une cheminée pour placer un ptit quelquechose. Pas de chance, la cheminée est pleine de ronces...

L2: sur le coup, c'est facile, 3+

L3: 15m - 4+ un dièdre licheneux pour aller faire relais sur un arbre au pied du grand entonnoir ou commencent les difficultés

L4: 40m - 6b. D'abord une fissure assez végétative qui passe bien en libre, puis une fissure déversante (sévère pour 6b) qui finit dans la végétation. Un piton au relais

L5: 15m - 6b. Dans le même registre que la longueur précédente. Rocher un poil meilleur et un anneau de corde sur un bloc coincé

L6: 30m - 5c. Une cheminée bien raide avec une sorte de houx au départ. Inévitable... ca fait moins mal que les ronces mais pas terrible quand même

L7: 25m - 6b. Bon rocher, on y ferait presque du libre, même avec zéro point en place, on n'est pas très serein.

L8: 15m - 6a Dièdre à droite, puis traversée descendante pour faire relais sur un petit pin (mort)

L9: Là, on n'est déja plus dans la voie. On voit quand même une sangle sur un arbre en haut d'une fissure. Allez c'est parti, Nico engage la viande en utilisant au mieux les deux plus gros friends qu'il a à sa disposition (je réalise assez vite que ca correspond à la description de la variante empruntée par les gars sur camptocamp - qu'ils cotent 7a au passage...). Soulagement quand Nico atteint l'arbre avec la sangle car vu la tête du petit pin mort sur lequel on faisait relais, ca sentait le Game Over pour les deux joueurs en cas de chute...

C'est pas fini, pendule vers la droite pour rejoindre un mur en tafoni bien expo et puis... plus rien. Une traversée vers la droite et le miracle fut... un relais sur spits d'une voie moderne. Un grand Nico sur le coup, j'aurais pas aimé faire la longueur en tête 

 

19h, la nuit arrive, retraite à 2 ou 3 longueurs du sommets.

Rappels de nuits jusqu'à la terrasse, puis forcément ce qui devait arriver arrive: dans l'obscurité on perd la piste de rappel, obligé d'improviser une nouvelle ligne de rappel sur arbre.

21h30, en bas. Moralité ca sera bivouac au pied de la paroi pour eviter la descente dans le maquis de nuit

22h30, pour couronner le tout il se met à pleuvoir. Pas trop génant vu le bivouac bien abrité. Par contre pour la descente c'est moins sympa: une version savonette du maquis

Avec tout ca on arrive à 11h du mat' à l'auberge du col...

 

Le cagoulrd comme l'appellent les locaux

Le cagoulrd comme l'appellent les locaux

Punta di l'Arghetju - Tou II - Arête de Quenza (intégrale)

Difficulté: 250m / 5c

Intérêt: **

Octobre 2010 -Histoire de bien commencer les vacances,l'arête de Quenza pour se chauffer. En se trompant de depart, ca peut faire soit figure de but soit plan "grande course". Ca rajoute en tout cas deux longueurs non équipées sur rocher bien moussu, plus un rappel et une grande traverse. Après ca on est content de commencer enfin "la voie"

Nico au départ de la classique

Nico au départ de la classique

Bavella
Vue sur la Tour IV depuis le sommet

Vue sur la Tour IV depuis le sommet

Bavella

Punta a Biciartula - La celebration du lézard

Difficulté: 210m / 6c (6b obl)

Intérêt: ***

Octobre 2010 - Voie modern sur un rocher exceptionnel et très bien équipé. Pas de plan loose (eh oui, parfois ca se passe bien)

A faire absolument

Nico dans le Lézard - L2

Nico dans le Lézard - L2

Nico dans le Lézard - L4

Nico dans le Lézard - L4

Nico sous le Lézard proprement dit - L6

Nico sous le Lézard proprement dit - L6

Punta a Peru - Haddad

Difficulté: 240m / 6b+ (6a obl)

Intérêt: ***

Octobre 2010 - Meme remarque que pour le Lézard, superbe voie,on recommande 

Punta u Peru - Haddad se déroule sur la gauche de la face

Punta u Peru - Haddad se déroule sur la gauche de la face

Bavella
Y'aurait presque un petit coté spéléo

Y'aurait presque un petit coté spéléo

Bavella
Bavella

Teghie Lisce - Invitation au voyage

Difficulté: 250m / 6a (6a obl)

Intérêt: **

Octobre 2010 -Partis pour la Bettembourg, on se rend compte que la voie est Terrain d'Av (sur le coup on est fautif, c'était clairement indiqué sur le topo). Après 3 longueurs, on fait demi-tour, faute de matos adequate (prendre des gros friends pour aller faire cette voie)

Pour pas complètement looser, on se rabat sur "invitation au voyage", la plus facile du Teghie Lisce. Le début est sans intérêt avec beaucoup de vegetation, les 3 dernières longueurs exceptionnelles avec une bonne aeration entre les points (facile 6-7 m). A mon avis, faut miex etre bien dans le 6a pour sortir la voie

A noter: La descente se fait par le grand couloir entre Punta di Corbu (Dos de l'elephant) et Teghie Lisce. Arrivé aux vasques de Pulliscellu, il faut traverser le ruisseau, le chemin continue en face. Si l'on reste sans traverser le ruisseau, on retrouve une sente cairnée qui remonte et "permet de randonner encore 1h30 dans le maquis" (on a testé pour vous...)

Bavella
Nico dans l'avant derniere longueur

Nico dans l'avant derniere longueur

Bavella
Bavella
Vasque de Pilluschellu

Vasque de Pilluschellu

Punta Macao - Occitanista

Difficulté: 100m / 6a (5c obl)

Intérêt: *

Octobre 2010 - Un plan en cas de météo incertaine, approche facile en 20 minutes, et 3 longueurs en bon rocher (du petit 6a par contre)

Nico dans Occitanista - L2

Nico dans Occitanista - L2

Punta Macao - Aioli bar

Difficulté: 100m / 6a+ (6a obl)

Intérêt: (*)

Octobre 2010 - Pas franchement à conseiller, c'est court, peu soutenu, avec un rocher assez licheneux. Par temps incertain,mieux vaut aller se rabattre sur sa voisine "Occitanista"

Les Calanches de Piana

Les Calanches de Piana

Le Capo Rosso

Le Capo Rosso

Piana

Piana

Bavella
Retour à l'accueil