Le Moucherotte (19012m) - depuis Grenoble - cours Berriat

 

Massif: Vercors (F)

Carte: 3235OT Autrans - Gorges de la Bourne - PNR du Vercors

 

Point de départ. Grenoble - Cours Berriat (Guigui je suis cool je donne pas les digicodes d'entrée...)

Difficulté: +1000m vélo / +750m ski / S2

 

Le vélo, élément à part entière de l'aventure en montagne. On se souvient bien entendu de la première ascension de la face Nord du Cervin par les frères Schmid en 1931 venus de Munich jusque Zermatt en vélo (!), ou plus récemment l'enchainement de Marc Buisson sur les 3 Massifs, reliant Chamechaude, le Grand Veymont et la Croix de Belledonne à vélo-ski.

Pas mal de forum ou de concours (par exemple  "Concours de la meilleure approche" organisée par Mountain Wilderness) font une bonne pub pour le vélo-ski donnant clairement une touche écolo à l'activité.

Alors je suis allé voir pour vous... Difficile malheureusement de motiver du monde, je trouve en Guigui un compagnon fidèle contre vents et marées. Tout commence par un bon apéro chez Guigui avec un soutien psychologique de Philou non négligeable et de sa bouteille de rouge à moitié entamée. Le dévolu est jeté d'un commun accord sur le Moucherotte, vu que Guigui était la veille à Chamechaude.

Revenons au sujet: Bourrin ou écolo? Les 5 heures de bagnole pour relier Winterthur à Grenoble m'excluent d'emblée de la seconde catégorie. Je me retrouve donc par défaut dans la catégorie bourrin (vraiment par défaut car c'est quand même pas le qualificatif que j'utiliserai pour me décrire... )

Départ à 10h30 du cours Berriat, après avoir bien mis une demi heure pour fixer le matos. Très vite on se rend compte d'une tenue de route un peu space (mieux vaut fixer les skis bien vers l'arière car sinon on éprouve des difficultés à tourner le guidon)

Vu que ca va quand même pas trop vite à la montée, on a le temps de voir toutes les bagnoles nous dépasser et de d'observer celles avec du matos de ski de rando dans le coffre. Autant dire que pour faire une trace on peut oublier.

En effet arrivée à St nizier le Moucherotte c'est plus ambiance piste de ski que rando, mais bon l'important est ailleurs...

(Je tiens quand même à préciser qu'arrivé au parking, on remarque qu'on est les seuls à être montés en vélo) 

D'ailleurs on a presque bien fait de prendre notre temps car au sommet à 15h la vue est dégagée sur Grenoble (pas le cas le matin). Après une contemplation assez satisfaisante, il ne reste plus qu'à descendre en version boarder cross puis se prendre une onglée de la mort-qui-tue à la descente en vélo (encore un domaine qui reste à optimiser, avec un pare-vent sur le guidon car sinon même avec des gants c'est l'enfer)

 

  veloski1

 

veloski2

Deux techniques différentes: les chaussures sur le sac à dos ou sur les fix'

veloski3

Le Moucherotte encore dans les nuages, feu c'est parti

veloski4

Guigui à la montée vers Saint Nizier avec les 3 Pucelles au fond

veloski5

 

veloski6

Vue panoramique sur Grenoble depuis le sommet du Moucherotte

veloski8

Montée...

veloski7

... Descente

 

Retour à l'accueil