Hinter Leistchamm (2101m) - depuis Arvenbühl

Accès: Winterthur -> Ziegelbrücke -> Weesen -> Amden -> Arevnbühl

Topo: Skitourenführer Glarus - St Gallen - Appenzell (SAC)

Carte: 237S Walenstadt (1/50000)

Difficulté: +900m / S4 (33-40° sur 400m selon le topo)

Intérêt: **(*)

Mars 2017 - Semaine de gros anticyclone sur les Alpes, malheureusement tous les potes sont soit au taf, soit déjà partis. C'est certes pas un gros hiver, mais vu la météo c'est une journée à ne pas rater. Faut que je sois au boulot a 16h, alors je me rabat sur une sortie courte pres de la maison. En meme temps, un sommet qui m'attire depuis longtemps: l'Hinter Leistchamm bien visible depuis l'autoroute et le Walensee. On se sent happé vers le ciel dès qu'on le voit

C'est Nord Ouest, j'essaie donc de temporiser un maximum histoire d'avoir une descente pas trop deguelasse. Je fais donc un petit detour par Flügenspitz vu qu'il encore trop tot. A la montée, c'est moitié en couteaux, moitié en crampons, tout beton... je me pose une demi heure au sommet en esperant que ca s'ameliore. Descente a 13h15: neige toujours beton sur l'epaule, puis revenue juste à point dans le couloir oust. Et finalement une neige de printemps pas trop lourde dans la foret pour rejoindre le parking. Donc tres correct, meme si une demi heure plus tard, ca aurait été encore mieux

L'hinter Leistchamm et sa pente bien continue qui fait saliver

L'hinter Leistchamm et sa pente bien continue qui fait saliver

La vue du sommet qui va bien comme d'hab

La vue du sommet qui va bien comme d'hab

Schären (2194m) depuis Starkenbach

Accès: Winterthur -> Wil -> Wattwil -> Starkenbach

Topo: Skitourenführen Glarus - St Gallen - Appenzell (SAC)

Carte: 237S Walenstadt (1/50000)

Difficulté: +1200m /S4 (40° sur 120m selon le topo...)

Intérêt: **

Mars 2016 - Itinéraire de délastage du Selun. C'est plus raide et c'est mieux comme ca. Par contre un bon plat pour accéder à la pente sommitale. Donc plat à la montée et plat à la descente. Le plateau haut perché d'Alp Selamatt est toujours aussi bucolique, par contre la neige est labelisé Churfirsten: venté, souflé... bref un beau coin mais pas forcément propice pour de la bonne neige

Toggenburg
Toggenburg

Stockberg (1781m) et Chli Stockberg (1597m) depuis Bernhalden

Massif: Toggenburg - Churfirsten (CH)

Accès: Winterthur -> Wil -> Wattwil -> Neu St Johann -> prendre la route direction Schwägalp et se garer à Bernhalden

Carte: 237S Walenstadt (1/50000)

Topo: Skitourenführer - Glarus - St Gallen - Appenzell (SAC)

Difficulté: +1100m / S3

Intérêt: **

Février 2016 - Une petite sortie avant le déluge - en ce moment ici les perturbations se suivent et s'enchainent, dur de trouver le créneau qui va bien. Avec un peu d'imagination et d'intelligence, on y arrive quand même. Avec Ruedi, le local de l'étape, je découvre quelques variantes en forêt, peu prisées avec de la neige bien protégées qui me redonnent gout au Stockberg. Avec le Chli Stockberg en prime, ca fait un dénivelé honorable, et un timing au top. Retour au parking il se met à pleuvoir...

Toggenburg
Le Säntis depuis le sommet du Stockberg

Le Säntis depuis le sommet du Stockberg

Tanzboden (1443m) - Traversée Unterbächen - Rieden

Massif: Toggenburg - Churfirsten (CH)

Accès: Winterthur -> Wil -> Wattwil -> EbnatKappel -> suivre les panneaux Ski Lift Tanzboden jusqu'à Unterbächen

Carte: 227T Appenzell (1/50000) c'est presque de la parodie du ski, l'itinéraire n'étant pas sur une carte ski, on est bien obligé d'utiliser la carte de rando d'été...

Difficulté: +920m / S2

 

Mars 2013 - Mercredi soir 22h40, j'essaye vaguement de pioncer sur les bancs de l'aéroport de Bahrein. En face de moi, des passagers attendant leur vol pour Islamabad. Parmi eux, une nana en burqa qui a l'air de bien se marrer avec la personne à qui elle est en train de téléphoner. Je regarde ses yeux, je me dis qu'elle est peut être pas mal. Et forcément l'envie de soulever la burqa pour voir ce qu'il y a dessous... Curieux ou pervers ? L'instinct de survie me retient, car sinon ca aurait été certainement prison illico-presto et peut etre meme qu'au vue de la loi islamique ils m'auraient coupé une main... plus d'escalade, ca aurait été dommage.

Après une nuit à jouer les contorsionistes dans l'avion, l'arrivée à Francfort s'annonce pas mal: -1°C, soleil et neige sur la Forêt Noire. Autant dire que l'appel du ski commence à se faire pressant. Je me souviens de ce que Laura a appris à l'école en Angleterre: "Wake and Shake"

Passage obligé avant d'aller au boulot. Je choisis donc d'aller à Tanzboden, histoire que ca ne soit pas trop loin.

Il tombe des cordes à Winterthur, mal barré... mais le vrai hold up... à Wattwil ca s'arrête. Et presqu'un peu de soleil. Pas la meilleure sortir de l'année mais vu que j'en ai entendu parlé depuis longtemps, ca valait le coup d'aller voir comment c'était

Depuis Unterbächen, c'est sans intérêt, ski de fond avec beaucoup de montée et descente. Coté Rieden ca a le mérite de proposer une descente convenable

Ontée depuis Unterbächen -> descente sur Rieden -> remontée à Tanzboden et descente à Unterbächen

Toggenburg
L'apocalypse à Zürich...

L'apocalypse à Zürich...

Le Speer depuis Tanzboden

Le Speer depuis Tanzboden

Traversée Gulmen (1788m) - Häderenberg (1570m)

Massif: Toggenburg - Churfirsten (CH)

Accès: WInterthur -> Wil -> Wattwil -> Nesslau -> Stein

Carte: 237S Walenstadt (1/50000)

          1134 Nesslau (1/25000)

Difficulté: +1000m / S3

Intérêt: **(*) Toute la difficulté d'être objectif sur une sortie facile, mais à mon avis le sommet, la vue, la traversée forestière vers Häderenberg et la belle descente dans les arbres en font une sortie intéressante.

 

Février 2012 - Les choses se sont passées un peu différemment: Le Schafberg comme objectif initial, 10 km plus loin. Bel pente à 35° continue voire la variante à 40-45° ca devrait être pas mal.

Un but, B2a, on fait demi tour après avoir entendu deux bruits sourds, bien craignos, toute la face est sujette à des avalanches de fond, l'hallu, y'a pourtant 2 metres de neiges mais aucune cohérence avec le sol. Ca forme même des crevasses au niveau des endroits ou y'a eu des cassures avec au fond l'herbe !

(Bien nous en a pris, entre le samedi et le dimanche il y a eu une avalanche)

 

Nouvel objectif de l'après midi pour pas looser la journée: le Gulmen avec la descente sur Häderenberg.

Féérique, y'a pas d'autres mots... frais certes jusqu'au moment ou Ruedi décide d'exploser le peloton. Il pense qu'en partant de loin il a plus de chance. Faux ! En restant bien dans sa trace, le moment venu y'a plus qu'à taper le sprint, c'est toujours comme ca que ca marche

Au final 1800m de deniv avec montée au train, bref un Gulmen avec "bonus". C'était bien cool, à refaire

Toggenburg
Toggenburg
Bien froid, grand beau et au loin les Churfirsten

Bien froid, grand beau et au loin les Churfirsten

La traversée vers Häderenberg, on dirait presque du ski de fond dans les Vosges

La traversée vers Häderenberg, on dirait presque du ski de fond dans les Vosges

Brisi (2279m) - depuis Hummersboden

Massif: Toggenburg - Churfirsten (CH)

Accès: Winterthur -> Wil -> Nesslau -> Starkenbach -> prendre la petite route qui monte dans le village vers les fermes d'Hummersboden. On gagne 100m de denivelé généralement en pas très bonne neige

Carte: 237S Walenstadt (1/50000)

           1134 Walensee (1/25000)

Difficulté: +1270m / S4

 

Février 2010 - On prend quasiment les mêmes ingrédients: Ruedi, son chien, Motörhead dans la bagnole (faut bien), Sai est remplacé par Ranco et c'est part pour le Brisi. Sauf qu'entre temps le vent a soufflé, et niveau neige c'est bien béton. Mais bon c'est finalement pas si mal. Quitte à justifier le qualificatif de "sehr gut" par Ruedi, pas sur... je suis peut être pas assez bon public

De gauche à droite, Zuestoll, Brisi et Frümsel

De gauche à droite, Zuestoll, Brisi et Frümsel

Selun (2205m) depuis Starkenbach


Massif: Toggenburg - Churfirsten (CH)
Acces: Winterthur -> Wil -> Wattwill -> Neslau -> Starkenbach
Carte: 237T Walenstadt  (1/50 000e)
            1134 Walensee (1/25 000e)
Difficulté: +1300m / S3

Classique parmi les classiques, mais pour une première de la saison, ca fait toujours du bien.
On prend tous les bons ingrédients: un Sai motivé venu spécialement de Mulhouse (merci Claire!), un gros plat de pate, quelques bieres. On ajoute un Ruedi et son inséparable Néra, du bon vieux Motörhead dans la bagnole, et c'est re-part pour une nouvelle saison.
Le bon vieux hold up avec le soleil à 100m de l'arrivée... finalement on regrette pas d'avoir mis le réveil à 6h15.

 

Stockberg (1781m) - depuis Stein

Massif: Toggenburg - Churfirsten (CH)

Carte: 237S Walenstadt (1/50000)

          1114 Nesslau / 1134 Walensee (1/25000)

Accès: Winterthur -> Wil -> Wattwil -> se garer au dernier virage avant d'arriver à Stein

Difficulté: +950m / S2

Intérêt: *

 

Février 2009 - MATCH RETOUR ... Première sortie de ski depuis mon opération du genou en novembre 2008. Comme dit, on vit qu'une seule fois mais là j'ai l'impression d'entrer dans une seconde vie. Dédicace aux médecins - rois du mensonge - qui avaient bien dit "tu verras, tu pourras refaire du sport comme avant" ou encore mieux "opération réussie". Que dalle, depuis j'ai jamais pu courir plus de 5 minutes

Retour à l'accueil