Gross Spannort ( 3198m) - via Chüefadfirn

Accès: Winterthur -> Schwyz -> Flüelen -> Wassen -> continuer la route en direction du Sustenpass jusqu'a son terminus en hiver

Carte: 255S Sustenpass (1/50'000)

Difficulté: +1850m / S4 / PD+ alpi

Intérêt: ****

25/02/2021 - La suite de la veille, dans un esprit "super combo" ou recto-verso avec versant nord le premier jour et versant sud le deuxieme :)

Deja on se leve en sachant que la veille sera du coté sud forcément meilleure qu'en Nord la veille. 1er bon point ! Pour le reste, on plutot je me plante d'itiméraire, en remontant directement la face sud de Chüefadfirn, 500m a un bon 35° remonté en crampons (j'ai meme pas cherché a essayer de le faire avec les couteaux, sachant que je galererai plus qu'autre chose)

Puis on remet les skis au pied jusqu'a Chüefadpass. De là, descente obligatoire puis remontée a Spannortjoch (franchement ca ne passe pas en traversée à flanc, meme pas la peine d'essayer)

Puis on termine en piolets, crampons: une vrai mini course avec des passages de II/III en rocher et des passages raides exposés en neige. La derniere pente sommitale se recouche mais je ne pense pas que ca vaille la peine de porter les skis sur le sac vu qu'il faudra les dechausser a la descente

Pour la descente, corde et rappel des sections rocheuses conseillées. Les relais de rappel sont equipés, ca passe bien avec une corde de 30m

Descente vers 12h30 tout en neige de printemps, un regal de haut en bas

Au final on a trouvé cette sortie plus interessante que le Stucklistock car plus variée, avec plus de decors differents, un gros bout de chemin coté Meiental, une incursion versant Engelberg, puis un finish tres alpin

Mon telephone ayant rendu l'ame, malheureusement tres peu de photos de la sortie

Chli Spannort, le Cerro Torre de Meiental

Chli Spannort, le Cerro Torre de Meiental

et le meilleur pour la fin , le bar take away Bäsebeiz a Meien :)

et le meilleur pour la fin , le bar take away Bäsebeiz a Meien :)

Stucklistock (3313m) depuis Färnigen

Accès: Winterthur -> Schwyz -> Flüelen -> Wassen -> prendre la route du Sustenpass. Se garer a Färnigen (quasi impossible) sinon 50m au dessus du village

Carte: 255S Sustenpass (1/50'000)

Difficulté: +1900m / S4

Intérêt: ***

24/02/2021 - Une sortie venduue comme une des plus belles de la region. Bon, c'est pas mal, il y a a la fois du denivelé, une arete grimpante a la fin mais perso j'ai trouvé que ca manquait de variété. 1700m cash droit dans le pentu. Prière de bien maitriser les conversions sinon ca pourrait faire tres mal au sens propre du terme. J'ai trouvé le paysage un peu monotone et a titre de comparaison avec d'autres gros denivelé de la region, l'Uri Rotostock presente une plus grande diversité, on a plus l'impression de faire une randonnée, une balade ou l'on voit du pays, quoi !

En ce qui concerne l'arete, il y a deux passages tres aeriens et expo, sans etre pour autant difficile, mais typiquement le genre de terrain ou la corde ne sert a rien. Je l'ai porté pour rien :-(

Mention passable inferieure pour la qualité du rocher, assez mediocre et qui demande de l'attention

Deuxieme gros morceau de Meiental: ok ca va, mais pas forcement besoin d'y retourner

Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest

Traversée Ruchstock (2813m) - Laucherenstock (2639m) - Oberfeldcharen depuis Bannalp 

Accès: WInterthur -> Luzern -> Wolfenschiessen -> Oberrickenbach

Dificulté: +1350m / S4 (3.3?)

Intérêt: **(*)

23/02/2021 - La suite logique de la trilogie inachevée en mars 2019

Des conditions de neige certes asez execrables mais un parcours tres esthetique et une descente sur Oberfelcharen qui a tout pour etre une descente **** si on arrive a la skier en grosse poudre

Je me suis fait guidé, une fois n'est pas coutume... les mains dans les poches, besoin de ne s'occuper de rien, bref tranquille. Les collègues du jour m'ont dit que la montée en face ouest du Ruchstock etait beaucoup plus agreable car si l'on passe coté Uri Rotstock il faut deja dechausser une fois et mettre les crampons pour passer une barre rocheuse. 

Je pense quand meme quand le meilleur itinéraire pour faire la trilogie sans trop faire de rabe consisterait a monter a Chaisestuel, descendre a Bannalp Pass, remonter a Ruchstock, descendre en face ouest, remontée a Laucherenstock puis redescendre a Bannalp via Oberfeldcharen

Rorspitzli (3220m)  - depuis Meien Dorf

Acces: WInterthur -> Schwyz -> Flüelen -> Wassen -> Meien Dorf

Carte: 255S Sustenpass (1/25000)

Difficulté: +1950m / 3.3

Intérêt: ***

04/04/2020 - La sortie de ski par excellence. A part les 200 premiers metres de denivelé, sinon c'est 1700m de denivelé d'une traite avec une pente toujours superieure a 30°

Pour le paysage, on attendra le sommet pour avoir une belle vue a 360°

Une des descentes incontournables de Suisse, réalisé avec Andrea debut Avril 2020. On a porté les skis un gros quart d'heure, un bon rapport ski / marche :)

plus beaucoup de neige en bas

plus beaucoup de neige en bas

Decor grandiose avec le Fleckistock au fond

Decor grandiose avec le Fleckistock au fond

du bon ski

du bon ski

Trilogie (inachevée) Chaiserstuel (2400m) - Laucherenstock (2638m) - Ruchstock (2813m)

Accès: Winterthur -> Luzern -> Wolfenschiessen -> Oberrickenbach

DIfficulté: +1850m / S4 (+2000m si on fait tous les sommets, j'ai zappé la fin du Laucherenstock vu que j'etais seul et c'était un bon risque 3 d'avalanche)

Intérêt: **

17/03/2019 - "Pour qui sonne le glas" - Ernest Hemmingway

Pour la version printemps, je recommende: commencer par la face du est du Chaiserstuel, descendre a Bannalp, remonter au Laucherenstock, redescendre et remonter au Ruchstock pour skier la face ouest en debut d'aprem

En plein hiver, plutot faire: Chaiserstuel, descente Bannalp, remonter au Ruchstock, descendre, remonter a Laucherenstock et descendre jusque Bannalpsee

Zentralschweiz - Ouest

Titlis Rundtour

Accès: Winterthur > Luzern -> Stans -> Engelberg

Prendre la benne jusque Klein Titlis (33 CHF avec l'abonnement demi tarif SBB)

Difficulté: +600m / -2500m / S4 (4.1 selon camptocamp)

Intérêt: ***(*)

Mars 2019 - Un enorme classique certes, mais à la hauteur de sa reputation. Dans un format miniature, on trouve tous les ingredients du ski de montagne: parcours d'arete, rappel, randonnée à ski et pour finir 1500m de descente d'une traite. La chance du "débutant" peut etre mais en tout cas on était seul en ce dimanche 3 mars avec des conditions aux top vu qu'il avait reneigé 20-25m (sans vent) le vendredi et qu'il y avait au maximum 5 traces de descente. Donc l'effet "téléphérique" ne s'est pas trop fait sentir

Bien franchement, la vue sur les faces sud et est du Titlis en jette vraiment. Qui plus est, la raideur des faces offre une descente du Grassenbiwak sur Engelberg bien à l'ombre, garantissant des conditions de neige la plupart du temps exceptionnelles.

Donc la réputation n'est pas surfaite du tout.

Contrairement à ce que l'on peut lire sur Internet, cette sortie n'a rien d'un itinéraire SS (TD). Au mieux AD (ou peut etre TD si on ne prend pas de corde pour le rappel et qu'on fait tout a ski)

Le genre de sortie a la limite entre le ski de randonnée et le free-ride grace au remontées mécaniques

Dans le meme genre

1) La Grave - Pan de Rideau

2) Titlis Rundtour

3) Grands Montets - 3 cols

4) Diablerets - Cime des Diablerets et descente sur le village des Diablerets

5) Säntis Mast 2 - Silberplatten Couloir

6) Index - Col du Belvedere - descente sur le Buet

7) Corvatch - Piz San Gian - descente sur St Moritz

Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest

Traversée Bächenstock (3011m) - Zwächten (3080m)

Accès: Winterthur -> Schwyz -> Flüelen -> Wassen -> prendre la route du Sustenpass jusqu'à Färnigen ou c'est terminus en hiver

Carte: 255S Sustenpass (1/50'000)

           1211 Meiental (1/25'000)

Topo: Zentralschweizer Alpen und Voralpen - SAC

Difficulté:+1700m / S4

Intérêt: ***

Mars 2018 - enfin le printemps... Une toute belle sortie du coté de Meiental, vallée propice aux grandes bambées du printemps (Stücklistock, Rorspitzli en versant Nord, Zwächten, Krönten et compagnie en versant sud)

Sortie variée et alpine entre le Bächenstock et le Zwächten (juste une petite touche d'alpinisme mais rien de bien effrayant). A noter quand meme qu'avant d'arriver au Bächenstock, bien prendre la pente la plus à gauche et pas direct dans la face (en regardant les cartes ski et le topo, ca semble pas complètement evident)

A mi chemin entre Bächenstock et Zwächten, on peut descendre à ski vers l'est et remettre les peaux en direction du Zwächten. C'est certainement beaucoup plus efficace que de continuer le long de l'arête en crampons

Si on est relativement "tard", la descente sur le Rossfirn en versant sud-ouest s'impose. Sinon le plus esthétique serait certainement de faire la boucle par le Chli Krönten et Wintertürmli pour un tour complet du Zwächten. Une prochaine fois...

Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Calina am wühlen...

Calina am wühlen...

Le Bächênstock et l'arête en direction du Zwächten

Le Bächênstock et l'arête en direction du Zwächten

Chli & Gross Spannort... un beau coin, on reviendra

Chli & Gross Spannort... un beau coin, on reviendra

Bannalp Rundtour

Accès: Winterthur -> Luzern -> Stans -> Wolfenschiessen -> Oberrickenbach

Carte: 245S Stans (1/50'000)

Topo: Zentralschweizer voralpen und Alpen skitouren - SAC

Difficulté: +1200m /S3 / -2300m

Intérêt: ***

Mars 2018 - Une manière de découvrir la Suisse centrale et ses mini stations de ski avec un ou deux téléskis, accesibles depuis un téléphérique. Bref, le genre de stations comme on n'en fait plus. Ca a beaucoup de charme :)

Un grand classique du coin qui consiste à prendre la benne à Oberrickenbach pour aller à Bannalp, de là Schöneggeli, descendre à St Jakob, reprendre la benne direction Gitschenen, remonter à Sinsgauer Schönegg et redescendre sur Oberrickenbach.

De nombreuses variantes sont possibles: on a file vers Chaiserstuhl arrivé à Schöneggeli (à vrai dire sur le chemin et dans la logique des choses). On peut penser à des Bannalp Rundtour à rallonge en montant depuis Bannalper See au Ruchstock descendre en direction de St Jakob, de là remonter jusqu'à Brisen et redecsendre à Niederrickenbach (ca nécessite une navette en bus pour recuperer la bagnole mais certainement la promesse d'une belle et longue journée en montagne)

Le versant Bannalp est chouette mais pas très spectaculaire, ca devient la grande classe en descendant de l'autre coté de Schöneggeli avec des perspectives de 200m de dénivelé offrant des décors sortis de nulle part.

On trouve un peu toutes les expositions (est / nord pour la descente sur St Jakob et oust / sud pour la descente sur Oberrickenbach donc s'attendre à trouver tout type de neige, voire des surprises... ca fait partie du jeu)

Sinja à la descente sur St Jakob

Sinja à la descente sur St Jakob

Ian trace un bout de remontée en direction de Sinsgauer Schönegg

Ian trace un bout de remontée en direction de Sinsgauer Schönegg

Zentralschweiz - Ouest

Traversée Brunnistock (2952m) - Uri Rotstock (2928m) - depuis St Jakob

 Accès: Winterthur -> Schwyz -> Flüelen -> Isenthal -> St Jakob (le bout de la route en hiver)

Carte: 245S Stans (1/50 000)

          1171 Beckenried et 1191 Engelberg (1/25 000)

Topo: Zentralschweizer voralpen und Alpen Skitouren - SAC

Difficulté: +2400m / S4

Intérêt: ****

 

Février 2013 - Une sortie avec le Prof et Ruedi, qui ont bien pris le temps de se reposer le dimanche pour être frais le lundi (bien leur en a pris). Même seulement le Brunnistock ou l'Uri Rotstock, ca taquine les 2000 mètres de denivelé. Alors en rajoutant l'autre sommet on est sur de se mettre une cartouche comme il faut...

Pour l'ambiance et la qualité du ski, c'était grand... mais vraiment du très grand ski comme on aimerait en avoir plus souvent

 

Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest
Zentralschweiz - Ouest

Rigi Scheidegg (1656m) - depuis Lauerz

 

Massif: Schwyzer Voralpen (Schwyz - CH)

Accès: Winterthur - Goldau -> Lauerz

Carte: 236S Lachen (1/50'000)

           1151 Rigi (1'25000)

Difficulté: +1200m / S3

Topo: Zentralschweizer Voralpen und Alpen Skitouren - SAC

Intérêt: *

Janvier 2010 - Difficile de trouver une sortie vu le risqué d'avalanche et les quantités de neige tombés ces trois derniers jours, on se rabat sur un grand classqieu, le Rigi Scheidegg. Avec quand meme l'énorme avantage de pouvoir chausser et de de descendre jusque 400m !

Départ à 7h30 de Winterthur, moralité on est presque les derniers...pour ca, la Suisse c'est dur, ils matinuax ces gens là... Y'a intérêt à raser les arbres pour trouver de la poudre à la descente

La météo s'est bien plantée, c'est un temps bien dégueulasse, on se ratrappe avec les 70 cm de neige tombés Durant la semaine. Ca manque presque de pente au vu de la quantité de neige

Bref, pas la sortie de l'année, mais au moins on peut dire que l'hiver est définitivement lance, dès que le soleil sera de retour et le manteaux neigeux stabilize, ca risqué d'être fantastique

Retour à l'accueil