Massif: Berner Oberland (CH)

Eiger (3970m) - Mittellegi integral

Accès: Winterthur -> Bern -> Interlaken -> Grindelwald

Carte: 1229 Grindelwald (1/25000)

Topo: Guide des Alpes Bernoises (CAS)

1er jour:

https://www.camptocamp.org/routes/54713

2eme jour

https://www.camptocamp.org/routes/54714

Difficulté: D / 1850m / IV / 5a & A0

Intérêt: ***(*)

20-21/07/2020 - Un long voyage en altitude sur un sommet mythique. 

Une course qui meriterait amplement d'etre dans le bouquin de Stephane Maire mais vu que je ne suis pas (co)auteur, je n'ai pas mon mot a dire

Je retrouve Killian a Grindelwald dimanche soir: il a tout organisé: le logement, la bouffe... y'a pas a dire, la grande classe. Merci ! Il ne reste plus qu'a aller reperer ou on l'on va se garer le lendemain matin vu qu'un depart de Grindelwald Downtown ne nous emballe guere vu la journée qui nous attend

En effet, on a prevu d'aller faire l'arete Mittellegi dans sa version integrale, 2 jours / 2 courses, du "2 en 1" comme ils disent dans les paquets de lessive...

Dans la pratique ca veut dire

J1: Grindelwald -> Ostegg Hütte -> Eiger Hörnli -> Mittellegihütte

J2: Mittellegihütte -> Eiger -> >Eiger Jöcher -> Jungfraujoch

Comme je dis a Killian, ca va etre une traversée des Kreuzberg version grand format :)

Mes (nos) impressions sur le periple

1) on s'est levé a 4h pour un depart a 5h de Brandegg en "planquant" la voiture dans la foret (theoriquement interdit) histoire de gagner 300m de deniv'. Il reste quand 2000m de denivelé jusqu'a Mittellegihütte

Finalement on aura mis 8h30 pour aller a la cabane. Forcement, Killian et ses 27 ans, un jeune qui-n-en-veut, ca va vite (meme tres vite). Je pense que sans trop forcer, 10h est un horaire raisonnable pour rallier Mittellegihütte

Par consequent, le mieux est de prendre le premier train de Grindelwald Grund a Alpligen (7h), on arrive a un horaire tout a fait correct au refuge

2) Le rocher est certes mediocre mais c'est nettement moins pire que je ne pensais avec beaucoup de vires / sentes qui permettent une progression rapide

3) le passage du Hick (2 ou 3 longueurs en 5b / 5c) est franchement dur en grosses. Si je devais conseiller quelque'un, je recommanderais d'avoir les chaussons dans le sac pour assurer le coup et etre sur d'arriver au refuge pour la soupe :)

4) Mittelegihütte: soi disant 40 places quand ca tourne a plein regime. Heureusement "grace au Covid" on ne peut etre que 20 au max. Je n'imagine meme pas comment ca doit etre si c'est plein

Petit dej a 3h45 pour les guides (et clients), a 4h pour les "amateurs". Sauf que clients de guides et amateurs dorment dans le meme dortoir. Bref on peut etre sur d'etre reveillé vers 3h30 et d'attendre gentillement 4h pour un café

5) Meme topo pour la suite: difficile de doubler voire impossible sur l'arete, d'ou les departs echelonnés ce qui n'est pas bete dans la theorie. Sauf que: un guide est certes largement plus efficace que moi mais ne peut pas tout faire quand meme et quand on parle de cordée, on parle de 2 personnes voire 3. En l'occurence et c'est du vécu: un guide avec un client d'environ 70 ans: bouchon. Un guide avec 2 clients: bouchon...

On commence en derniere place (cordée numero 10 sur 10), on arrivera en 5eme position a Jungfraujoch...

6) L'arete n'est pas tres dure: vu qu'il y a beaucoup de passage (beaucoup plus que sur l'itineraire du premier jour qui est une variante bonus), le rocher peut etre qualifié de sain sur l'arete mais prudence quand meme. Un genre de calcaire schisteux fuyant, un peu le pire qu'on puisse imaginer

L'arete est a 90% en rocher, 10% en neige. Un superbe finish sur une arete style rasoir. Dommage que le temps n'etait pas de la partie

Sommet a 8h environ, on s'est dit qu'on y etait quand ca ne montait plus. Ca veut dire ce que ca veut dire...

7) La descente n'est pas a sous estimer: bien longue avec pas mal de rappel si on veut eviter de la desescalade dans du rocher pourri puis la traversée des Eiger Jöcher en tres bon granit (aussi bizarre que ca puisse sembler d'un point de vue geologique). On arrive finalement a 11h30 au Jungfraujoch en ayant mis le turbo vu la meteo pas franchement au rendez vous ce jour là

Comme me dit Rainer: "Faudra que tu reviennes pour la vue au sommet. Restes a voir par quelle voie..." :)

A l'approche en direction de l'Ostegghütte

A l'approche en direction de l'Ostegghütte

Berner Oberland
Killian en mode speleo

Killian en mode speleo

Ca grimpe le 1er jour dans le Hick

Ca grimpe le 1er jour dans le Hick

Berner Oberland
Mittellegihütte

Mittellegihütte

Berner Oberland
Berner Oberland
Berner Oberland

Mönch (4099m) - Nollen

Accès: Winterthur -> Bern -> Interlaken -> Lauterbrunnen -> de la le train jusque Kleine Scheidegg

Point de départ: Guggihütte (2791m) - gardé uniquement le week end

Carte: 1229 Grindelwald (1/25000) et 1249 Finsteraarhorn (1/25000)

Topo: Guide des Alpes bernoises (CAS) ou Sommet des alpes suisses (Glenat)

 

Difficulté: D (+1300m - une longueur raide en glace avec un passage a 80°)

Intérêt: ***(*)

 

26/07/2012 - Des conditions exceptionnelles en ce mois de juillet pour les courses d'alpi en neige / glace (normal vu qu'il a fait mauvais la plupart du temps depuis le mois d'avril...). On saute sur l'occas', je pose mon mercredi et mon jeudi, et décollage direction Kleine Scheidegg. Je n'y etais jamais allé, j'avais beau connaitre les images, on en prend quand même plein la vue en regardant la face nord de l'Eiger.

On revient a l'objectif du moment: le Nollen au Mönch. Un gros tas d'eboulis et de pierraille pour monter a la Guggihütte. On a beau etre en semaine, on est quand même 8: 2 sur la Lauper, 4 (dont nous) sur le Nollen et 2 randonneurs égarrés.

Le lendemain départ a 4h40, ca file bien (apres reperage la veille, mais il y a beaucoup de cairn, a priori difficile de se paumer).

Martin gère bien le sérac, jamais commode avec de la glace bien dure et cassante. La suite un peu de neige / glace en corde tendue avec quelques broches entre nous puis la dernire pente (48° sur 300m selon camptocamp - ca me semble pas faux, parce que ca chauffe bien dans les mollets)

Les difficultés a la descente de la voie normale du Mönch se trouvent plus dans le croisement avec les cordees qui montent...

retour au Jungfraujoch, vers la civilsation - Disneyland version suisse avec des Edelweiss qui clignotent dans le tunnel du Sphinx.... encore pire qu'a l'aiguille du midi. Même si je suis content que le train soit la pour epargner mon genou!

 

la Guggihütte avec le sommet du Mönch bien loin au fond

la Guggihütte avec le sommet du Mönch bien loin au fond

Eiger, face ouest

Eiger, face ouest

La Jungfrau, eclairage du matin

La Jungfrau, eclairage du matin

Martin sous le Nollem, au fond l'Eiger

Martin sous le Nollem, au fond l'Eiger

Martin dans le Nollen

Martin dans le Nollen

Berner Oberland
Berner Oberland
Berner Oberland
l'arete sud ouest, ca y est, on est presque arrivé

l'arete sud ouest, ca y est, on est presque arrivé

Martin au sommet

Martin au sommet

le glacier d'Aletsch, ca semble sacrement long

le glacier d'Aletsch, ca semble sacrement long

Mönch - la descente (voie normale) avec le Finsteraarhorn

Mönch - la descente (voie normale) avec le Finsteraarhorn

Retour à l'accueil