J'utilise cette plateforme généralement pour décrire mes sorties en montagne - pourries ou réussies. En tout cas c'est toujours synonyme de de bons moments partagés avec les potes dans un cadre féérique.

Et qui est plus, ca peut dnner des idées ou des  conseils à ceux qui pourraient me lire.

 

Aujourd'hui avec ce qui vient de se passer à Charlie Hebdo, c'est pas de la montagne, mais pour moi c'est l'origine de ma passion qui est touchée et ca me fait d'autant plus mal.

 

Aout 1995: Première vacances à Chamonix et première sortie sur la mer de glace jusqu'au refuge du Couvercle. Ca y est j'ai attrapé le virus. Je rentre à la maison, il reste 3 semaines de vacances avant le début des cours. Une seule chose en tête: trouver un boulot jusqu'à la reprise des cours pour m'acheter du matos de montagne. Au bout d'une journée de recherche je finis par trouver du taf à L'Univers du Livre - une librairie bien à bloc avant la rentrée des classes.

 

Sous le joug de Gras-Double, le boss de l'époque, les seuls bons moments de détente sont les BD de RAISER et WOLINSKI pendant la pause à midi.

Alors pour moi, WOLINSKI dans mon patrimoine culturel c'est à la même place que le "Use your Illusion" de Guns N' Roses, le double Live d'AC/DC ou le "Rock N'Roll" de Motörhead.

 

Avec l'argent que j'aurais touché, je m'acheterai mon premier baudrier, mon premier casque et mon premier piolet.

 

C'est par là que tout a commencé, comme quand Pascal m'a emmené la première fois en haut de Sarenne, quand Bérhault a rencontré Edlinger, quand Kerry King a rencontré Jeff Hannemann

 

Alors WOLINSI et CHARLIE HEBDO merci à vous

Retour à l'accueil