Massif: Glarner Alpen (CH)

Toute la partie du canton de Glarus entre Schwanden et Elm, avec beaucoup de vallées secondaires a explorer

Traversée Hausstock (3158m) - Wichlenberg (2786m)

Accès: Winterthur -> Ziegelbrücke -> Glarus -> Elm -> continuer jusqu'à Wichlen (Caserne militaire)

Bien se renseigner si des essais de tirs sont réalisés et si l'on peut traverser la caserne

Carte: 257S Sardona (50'000)

Topo: voir le compte rendu de C.Moser

https://www.chmoser.ch/trips/berichte/tourendetail.php?TourId=1419

Difficulté: +2200m / 4.3 (a mon avis pour le depart direct du sommet de Wichlenberg, 4.2 si on part du col. La difficulté ne reside pas tellement dans l'inclinaison de la pente mais dans la hauteur de la face elle meme: plus de 1000m a 40° de moyenne)

Intérêt: ***(*)

24/04/2021 - La face Nord Est de l'Hausstock, une des grandes faces des alpes glaronnaises avec Chalt Tälli à Vrenelisgärtli, la face nord de Clariden et la face SW du Tödi... Très haut placé sur la Bucket List de Ranco :)

Et surtout une "classique" de pente raide, cotée 5.2. En quelque sorte l'apothéose d'une saison de ski pour les locaux

Avec Ranco, on part dans l'idée de remonter la face nord "à pied", skier le haut de la face sud (à la bonne heure:) puis de remonter a Wichlenberg pour skier sa face nord (sur une idée de Ruedi faut il le preciser)

Honnetement les conditions sont exceptionnelles, ideales pour une descente de la face a ski, qui a été skié par 7 skieurs ce jours là dont Ruedi et Christian (bravo a eux)

Personnellement, je ne me sens pas de prendre la responsabilité de charger Ranco, tout jeune père de famille depuis fin 2019, et l'envoyer la dedans meme si je sais qu'il a largement le niveau pour la faire et qu'il a dejà effectué d'autres pentes raides dans le passé (par ex Glaserus au Ringelspitz)

On double assez rapidement un groupe de 5 dans les 200 premiers metres, ce qui nous permet d'attaquer LA face en pole position et d'avoir le droit de faire la trace... sur 700m :( Partis du parking a 1300m a 6h10, on arrive au sommet a 10h30, bien vidés quand même. On ne s'attarde pas trop quand meme vu le vent violent et on eenquille directement la face sud revenue comme il faut. Un vrai regal :)

Puis on remet les peaux, en filant vers Horen vu qu'on avait l'impression vu d'en bas que ca pourrait le faire. Les conditions de neige: 5 cm de neige dure avec du sucre dessous ne nous emballent pas dans une pente a 40-45°. On decide d'aller voir a Wichlenberg, en fait notre projet initial qui lui est tracé et la qualité des traces sur le haut laissent presager de bonnes conditions de neige. Banco, super conditions de poudreuse dans le 1/3. Vu le sluff qu'on fait partir, ca vaut au moins 40°, peut etre un peu plus.

C'est bien large, on peut choisir quand on veut tourner. Par contre c'est tres tortueux avec des barres de ci et de là. On etait TRES contents qu'il y ait deja des traces (vu qu'on n'avait pas remonté la face). Sinon ca peut vraiment etre tendu. Les deux tiers du bas sont nettement moins bons entre crouté et neige dure mais ca passe quand meme. On arrivé vers 13h30 au parking ou Ruedi et Christian ont pris la peine de nous attendre pour une bière agréablement partagée

Même si ca n'a pas la grandeur de la face Nord Est de l'Haussstock a ski, la boucle Hausstock NE / Wichlenberg Nord offre une tres belle boucle du coté de Wichlen dans un decor tres alpin avec une petite descente en sud pour se "chauffer" puis une grande face plein nord a ne pas sous estimer du fait de sa hauteur (env. 1000m)

Sernftal
Sernftal
Sernftal
la face nord du Wichlenberg en rouge

la face nord du Wichlenberg en rouge

Glarner Haute Route

Accès: Winterthur -> Glarus -> Schwanden -> Matt

Carte: 257S Sardona & 237S Walenstadt (1/50'000)

J1: Weissenberge -> Gulderstock ( 2510m) -> Engi 

+1250m / S4

J2: Engi -> Gufelstock (2435m) -> Murgsee -> Murgseefurggel -> Ober Mürtschen -> Färistock -> Mollis

+2100m / S4

Intérêt: ****

13 & 14/02/2021 - Tout commence par une très bonne idée de Christian qui propose d'aller au Gluderstock et descente en vresant nord vers Mühlibachtal

"Eine der besten Skitour in der Region" me dit Diego le soir au téléphone. Wow, la pression monte ! A vrai dire dans ce genre de cas, j'ai tendance à être décu, l'attente dépassant la réalité. Ben, a vrai dire, sur le coup, pas du tout, c'est vraiment la dortie de rêve par excellence: montée en versant sud, vue très ouverte sur tout le canton de Glarus, paysages changeant du fait de la petite incursion versant Chrauchtal et une descente des meilleures qui existent avec une pente assez régulière a 30-35° sur quasiment 1000m de denivelé

Comme bien souvent, c'est trop court et on est a midi deja en bas (avec aucun bar d'ouvert pour prendre une biere a cause des restrictions du au Covid :-(

Mention speciale au chien de Ruedi qui a fait plus que de la figuration... il nous aurait facilement laché à la montée mais a été sympa et décidé de nous attendre

Changement de line-up le lendemain, je fais equipe avec Diego. A l'origine on a prévu d'aller faire une goulotte / cascade. -14 au parking... 30cm de poudre en versant nord... oui trop d'excuses mais on n'y croit pas trop ni l'un ni l'autre, on prefere se rabattre sur du ski. Je propose alors de rechausser a Engi et de traverser jusqu'a Mollis (ou DIego habite) via le Gufelstock et Schilt

Bref, depart 10h d'Engi, remontée du Vallon de Mühlibachtal puis on s'enfile vers le Gufelstock. Une bonne suée en versant malgré les -12 a 2000m. Tres sauvage, on ne croise qu'une personne.

Descente pas franchement autorisée ne direction  de Murgsee, mais bien honnetement c'etait pas clair sur la carte ski. Cela expliquant ceci, c'est "First Line" jusqu'au lac, avec une poudre tout aussi légère que la veille :)

Remontée a Murgseefurggel, pusi descente certes courte mais magnifique et en super neige jusqu'a Ober Mürtschen. S'ensuit la remontée en direction de SChilt (on zappe le sommet vu qu'il est un peu tard) et descente sauve-qui-peut jusqu'a Mollis. Pas si dire, je vous dirais, on arrive a skier jusque 650m, il ne reste plus que 150m a faire a pied jusqu'a la maison

En mode "hardcore", on doit pouvoir assez bien faire la sortie a la journée, ca evite de remonter le Mühlibachtal. On economise 400m de denivelé par rapport au denivelé cumulé des 2 jours, donc + 2900m 

Sernftal
Christian, Ruedi et son chien loin devant

Christian, Ruedi et son chien loin devant

Christian a la descente du Gulderstock

Diego a la montée vers le Gufelstock

Diego a la montée vers le Gufelstock

Sernftal
dernière remontée vers le Schilt

dernière remontée vers le Schilt

Wissmilen (2483m) - depuis Engi

Accès: WInterthur -> Rapperswil -> Glarus -> Engi

Carte: 257S Sardona & 237S Walenstadt (1/50'000)

           1174 Elm & 1154 Spitzmeilen (1/25'000)

Difficulté: +1670m / S3

Intérêt: *(*)

221/02/2015 - Profiter du dernier creneau de beau temps avant l'arrivée du mauvais temps, tel est le mot d'ordre. Donc pour decrypter le bulletin meteo, aller à l'est (vu que le mauvais vient de l'ouest) et choisir des vallées exposées au foehn: Glarnerland, Rheintal...

Je jette mon dévolu sur ENgi, après le plat du fond de vallée, je pourrai me décider entre le Gulfelstock, le Gulderstock, le Magerrain, le Wissmilen ou l'Heustock

Arrivé à la première bifurcation, le vallon qui mène vers le Gufelstock est très sec. Pas très envie de faire du ski caillou, je file dans le vallon de Mühlibach. Je laisse tomber la bifurc' vers l'Heustock, un sommet caché parcouru seulement par les locaux comme ils ecrivent dans le topo.

C'est en tout cas bien vrai, du fond du vallon, à part la forêt au dessus de soi, on ne voit rien, donc difficile de juger des conditions. Il me reste donc le Gulderstock, le Wissmilen ou le Magerrain. J'opte pour la montée la moins raide par le Guldergrat. Jusqu'à entendre des "boum" dans les pentes au dessus qui me font faire demi-tour. Ca confirme bien mon analyse du risque d'avalanche, le risque est souvent plus élevé par niveau 1 ou 2 que par niveau 3 ou 4 (par niveau 2 ou 4, ca veut dire qu'il y a beaucoup de neige et donc on peut rester dans la forêt ou dans les itinéraires classiques en etant sur d'avoir de la bonne neige)

AU final je termine au Wissmilen. Dur de tenir debout vu le foehn mais au moins ca a préservé le beau temps... au moins jusqu'à midi

Une sortie avec pas mal de plat mais queques bons passages de ski. Arrivé à Gäms a 1513m, à la descente, prendre rive gauche du torrent, il y a de la place pour du "bon" ski alors qu'en rive droite on est obligé de suivre le chemin

 

Risetenpass (2189m) depuis Matt

Accès: Winterthur -> Rapperswil -> Glarus -> Matt

Carte:274S Sardona (1/50'000) ou 1174 Elm (1/25'000)

Difficulté: +1300m / S2

Intérêt: *

10/01/2011 - Sortie dans le cadre d'une reconnaissance, je voulais voir de plus près a quoi ressemble le grand couloir entre les Risetenhörner. Vu le redoux actuel, faut porter les skis une heure comme au printemps et la montagne ne montre pas son plus beau visage

Je pense par contre que la sortie qui doit etre vraiment bien consiste a prendre les transports en commun, partir de Weisstanental, monter au Risetenpass puis redescendre le Chrauchtal pour arriver a Matt. Pour une prochiane fois

Wissgandstöckli (2488m) - depuis Matt

Carte: 247S Sardona & 237S Walenstadt (1/50'000)

         1174 Elm & 1154 Spitzmeilen (1/25'000)

Difficulté: +1600m / S3

Intérêt: **(*)

28/12/2010 - L a journée commence dangereusement, on croise dans Matt un gamin - 10 ans au plus, armé dans la main droite de sa luge et dans sa main gauche d'une ... tronconneuse... Dans le canton de Glarus ca ne plaisante pas !

Si on a la motivation pour remonter les 6km du Chrauchtalm, après on est bien recompensé, un vallon genre frigo avec la meilleure des neiges que j'ai pu rencontré pendant ces 3 jours de sécheresse à Elm

Et une vue impeccable a 360°: Churfirsten, Ringelspitz, Töi, Glärnisch, la totale !

Traversée Plattengrat - Grüenspitze - Färispitz - depuis Elm-Zündli

Carte: 274S Sardona (1/50'000) ou 1174 Elm (1/25'000)

Difficulté: +1700m / S3

Intérêt: **

27/12/2010 - Ca fait plaisir de retrouver l'air frais des montagnes. Bubu et Benoit ont fait le deplacement jusqu'en Suisse allemande. Publicité ou statistique mensongère, c'est pas "Sonnige Wessenbergen" mais plutot je touche du caillou

On s'en sort pas mal surtout avec de la bonne poudre à la descente du Färispitz. Mais c'est sur que niveau enneigement ca demande a s'etoffer

Pour les deux compere, y'a encore 400m de dénivelé jusqu'au chalet que je zappe en prenant la derniere benne a 16h55 avec l'excuse de mon gros sac a dos... scandaleux !

 

P1020608

 

P1020617

ca brasse à la montée et ca va encore plus vite à la descente

P1020622

 

P1020623

Gross Chärpf (2794m) - depuis Elm - Büel

Carte: 247S Sardona (1/50'000) ou 1174 Elm (1/25'000)

Difficulté: +1500m / S3

Intérêt: **

15/03/2010 - Encore un plan à la Ruedi... L'idée qui germait pendant la semaine était la face NE de l'Hausstock. Au moins à la montée avec crampons / piolets, peut etre à la descente si on le sent. On essaie de se garer au plus près de la face, c'est à dire en pleine zone militaire. Bizarrement l'armée suisse doit dormir a 7h du mat', on ne rencontre aucune resistance. Sauf que, après moins de 100 mètres a ski, on apercoit une voiture qui fonce vers nous, les militaires qui sortent et nous ordonnent de descendre. Tout de suite, on fait moins les malins, même si Ruedi m'assure qu'en Suisse "Militäre sind 3 Stufen unten als die Polizei". Un coup à me faire virer et renvoyer en France illico presto.

Un ptit air de Caucase avec les chars dans la neige (pas de photo malheureusement, ils n'avaient pas l'air vraiment de bonne humeur) 

Dommage, avec la 206 blanche, ca faisait presque camouflage dans la neige. Mais bon, pas garnd chose a regretter, la face NE de l'Hausstock à 50° avec des barres de partout, ca ne me semble pas trop envisageable. Bref on se rabat sur le Gross Chärpf apres avoir pris soin de se garer bien un kilometre avant la caserne

L'impression de monter au train, on se fait pourtant sucer la roue - pour reprendre l'expression du tour de France - par 3 nanas qui tchatchent tout du long. Quand elles arreteront de parler, c'est qu'elles auront decider de passer la seconde. Ca doit encore faire partie de ceux ou celles qui s'entrainent pour la Patrouille des Glaciers

Chli Chärpf (2700m) - depuis Elm Büel

Carte: 1174 Em (1/25'000) ou 247S Sardona (1/50'000)

Difficulté: +1400m / S3

Intérêt: *(*)

20/01/2008 - Autre ambiance, plus froid, plus de neige, un tour chez le petit frère avec Maja. Mais beaucoup plus classique et fréquenté

Retour à l'accueil