Tödi / Piz Russein (3614m) - depuis Tierfehd

Massif: Glarner Alpen (CH)

Accès: Winterthur -> Rapperswil -> Näfels -> Glarus -> Linthal -> Tierfehd (se garer au bout de la route)

Carte: 246S Klausenpass (1/50000)

1193 Tödi (1/25000)

Topo: Skitourenführer Glarus - St Gallen - Appenzell (SAC)

Difficulté: +2800m / S4

Intérêt: ***(*)

20/03/2016 - Novembre 2015, après la derniere sortie de la saison au Chli Bielenhorn, Rainer me lance "ca serait bien comme projet d'hiver d'aller se faire le Tödi à la journée". Vu qu'on a pas fait le Tris Rotondo, dans la catégorie bourrin, autant faire un truc esthetique

On fixe le week end du 19 mars - vu que j'ai pas tant de week end libre que ca. Il fait grand beau, les conditions du printemps comme on les aime. On a Sybille en Guest Star, 2800 m de dénivelé, ca devrait lui faire un entrainement correct pour la Patrouille des Glaciers

Reveil a Linthal à 3h15, Tierfehd à 4h, depart à 4h15. La nuit c'est top on se fatigue pas. Arrivé en bas de Schneerus, on commence à retrouver ceux qui ont tranquillement dormi en refuge (en effet, on peut la jouer plaisir également en coupant la sortie en deux avec une nuit bucolique et romantique (?) en refuge (Fridolinhütte)

Mais bon comme ca, ca perdrait de sa saveur. Non franchement ! ce qui est trop bien dans cette sortie c'est qu'on passe par tous les étages de la montagnes: forêt, alpage, moraine, glacier dans des paysages de rêves.

Comme d'habitude, je redescends de la montagne avec un peu d'experience et quelques certitudes: la fatigue - dans n'importe quelle activité qu'on fait - ca vient d'abord de la tête, du stress et de l'influx nerveux. Concretement sur une sortie - ou y'a pas besoin de reflechir, j'aurais pu galloper encore 3 heures, ca m'aurait rien fait. Par contre dans de la glace bien dure à la face nord des Courtes, au dessus d'un piton pourri au Tällistock ou au Pic de Bure, là on redescend à la voiture fatigué voire pété...

La video de Maitre Rainer

Retour à l'accueil